Bienvenue sur le site de la paroisse 
St  JEAN-BAPTISTE  en  PAYS  LUMBROIS

 
  

   

 
 

Le DOYENNE

 

JANVIER 2015 : Soirée du Doyenné

Soirée du Doyenné organisée pour la 1er fois au Centre Paroissial de Lumbres,145 personnes des 5 paroisses étaient rassemblées ; après le repas un temps de prière fut organisé dans l’église.

 

 


DECEMBRE 2014 : Evénement sur le Doyenné de la Morinie

En Novembre François Holland, directeur diocésain de l’enseignement catholique habitant Coulomby a été admis candidat au Diaconat, par Monseigneur Jaeger.

Une réunion d’information a été organisée au centre Paroissial de Lumbres afin d’éclairer la communauté sur le diaconat permanent, la formation et les missions du Diacre. Quatre diacres : Jacques Baert d’Houlle, Jean-Pierre Benoist d’Eperlecques, Philipe Dewalle de St Omer ainsi que Denis Pérard de la paroisse Notre Dame des Ardents ont témoigné.



« L’appel reçu », qui souvent les a surpris et à demander un mois ou deux de réflexion ,temps nécessaire pour faire adhérer l’épouse au projet et aussi les enfants , François Holland nous précisa que son appel eut lieu au Lycée St Paul de Lens dans le cadre d’un temps fort pastoral où ,chef d’établissement il avait invité des religieux ; « C’était le mercredi 11mars 2010 » précise t-il, à la fin de la journée le doyen de la paroisse l’abbé Gérard Levray, me demanda : « Est-ce que tu as entendu parler du Diaconat ? » je suis tombé de haut et pendant un mois, sa question m’a empêché de dormir. Après en avoir discuté avec mon épouse Nathalie et mes enfants, j’ai pris la décision de m’engager.
François précise que le Père évêque se déplace dans la famille pour s’assurer de l’assentiment de ses membres.

Le regard des autres : L’annonce de l’engagement est généralement tardive, elle peut surprendre, attirer la méfiance, mais aussi créer de nouveaux liens avec des collègues engagés en paroisse ou dans d’autres mouvements.

Prêtres, diacres les missions sont indépendantes.
Le diacre ordonné reçoit de son évêque une lettre de mission dans le cadre de son milieu professionnel.
Le diacre prend des missions en fonction de ses compétences et en accord avec sa famille.
Le diacre ne remplace pas le prêtre en cas d’absence. Il peut célébrer mariages et baptêmes et s’investir dans le service des funérailles comme un laïc engagé.

Quant à la Situation familiale du Diacre et à son évolution ?
Le candidat au diaconat fait promesse de rester « en l'état », c'est-à-dire qu'il ne peut plus recevoir le sacrement du mariage : il demeure marié, ou célibataire, s'il devient veuf, il ne peut se remarier.

Le Diacre est il accompagné ?
Le diacre ordonné suit une formation permanente (2 fois l’an) accompagné de son épouse
Les diacres constituent des fraternités qui partagent leurs expériences et s’en enrichissent.

Quelles sont les joies, les peines du Diacre ?
C’est un engagement qui fait grandir
C’est une joie de se surpasser et de constater ce que l’Esprit Saint fait de nous.
Ce sont des expériences fortes à l’occasion de rencontres : accompagnement au deuil, rencontre avec des jeunes et des moins jeunes qui se rapprochent de l’église pour y trouver un réconfort, le baptême etc.
Sentir la confiance que vous portent les personnes rencontrées, à qui vous avez pu apporter un réconfort ou une simple écoute.

Pourrait-on imaginer des diacres « femme » ?
C’est une question qui fâche, beaucoup de femmes sont déjà engagées au service des paroisses : , rien ne s’y oppose c’est une question d’évolution.

En quoi le diaconat peut influencer la vie de l’église ?
Regard nouveau, aller vers les périphéries.
Le diacre et son milieu de vie donne une lecture de la société.
Le diacre est en relation directe avec l’évêque.

Conclusion :
Le diacre apporte une vision différente du monde, enrichit la communauté chrétienne et contribue à une plus grande fraternité.
 

 


MARS 2014 : PELERINAGE « Par un Pas de Couleur »

Nous avons eu la joie d’accueillir les pèlerins de la marche "Par un Pas de Couleur". Ils ont traversé notre département en faisant des étapes dans les sanctuaires dédiés à Notre-Dame.

Ils ont choisi de s’arrêter le lundi 24 mars 2014 à la chapelle Notre-Dame des Ardents à Seninghem pour la 9ème étape : Notre-Dame des Miracles à Saint Omer - Notre-Dame des Ardents à Seninghem - 15 km

La journée de marche s'est terminée au centre paroissial à Lumbres. Les pèlerins ont animé une veillée eucharistique en remerciement de l'accueil et de l'hébergement. Ce temps de prière fut suivi d’un repas convivial.

Cette marche est destinée à récolter des fonds pour permettre à des personnes défavorisées de participer au pèlerinage de Lourdes.

" Merci à tous ceux qui ont participé d'une façon ou d'une autre à "un pas de couleur". Nous avons tous été touchés par ce témoignage et avons vécu une très belle expérience d'Eglise."

Marie-Paule

 

Par un Pas-de-Couleur…
Du 16 au 26 mars 2014 plusieurs personnes de la paroisse Saint François d’Assise de Lens vont tenter une jolie aventure. Un groupe (vous pourriez les rejoindre sur le trajet) va traverser le département en marchant. Plus qu’une randonnée, il s’agit de vivre un temps fort spirituel puisque les étapes consistent à rejoindre les sanctuaires du diocèse. Les marcheurs partiront de Notre Dame de Boulogne à Lens pour rejoindre Notre Dame de Boulogne à Boulogne. 200 kilomètres en 11 étapes : N-D de Lorette, Arras, Aubigny, Belval, Fruges, Amettes, Aire-sur-la-Lys, Saint-Omer, Lumbres, Courset, et Boulogne !

A chaque étape, les pèlerins animeront une veillée de prière ou une messe pour les paroissiens qui les accueilleront (et les hébergeront).

Au cours de ces veillées, les Lensois récolteront des pierres colorées qu’ils auront vendues et sur lesquelles les gens rencontrés auront écrit leur nom et celui de leur paroisse. Au fur et à mesure de leur marche et de leurs rencontres, ils fabriqueront une mosaïque qui servira de cadre pour le tableau du Synode provincial. Ce tableau représente un peuple en chemin et le personnage principal est une femme portant un petit enfant. La Mère du Christ accompagne l’Eglise en marche. A l’arrivée à Boulogne, la mosaïque achevée dira la diversité (les couleurs) et l’unité (l’ensemble de l’œuvre) de notre diocèse et aussi notre attachement à la Vierge.

Il est vrai que les Lensois osent cette aventure afin de récolter les fonds nécessaires pour emmener le plus de paroissiens possible à Lourdes dans le cadre du pèlerinage diocésain du mois d’août. Cette année, à la suite de Diaconia, la paroisse Saint François d’Assise de Lens met en œuvre différents moyens pour se rendre proche des malades. Par exemple, un livret édité par la pastorale de la santé a été diffusé dans toute la paroisse. Le pèlerinage à Lourdes sera donc l’aboutissement d’un projet souhaité et vécu par tous. Le tableau-mosaïque apporté à Lourdes dira combien les gens du Pas-de-Calais auront été les parrains de cette entreprise, d’où le nom « Par un Pas-de-Couleur »
Vraiment, c’est par un Pas-de-Couleur que les marcheurs traverseront le Pas-de-Calais !

Abbé Xavier LEMBLÉ, curé de Lens

Programme de la marche :
16.03.14
Lens - ND de Lorette
17.03.14
ND de Lorette – Arras
18.03.14
Arras – Mingoval
19.03.14
Mingoval –Belval
20.03.14
Belval – Fruges
21.03.14
Fruges – Amettes
22.03.14
Amettes - Aire-sur-la-Lys
23.03.14
Aire-sur-la-Lys – Saint Omer (marche des familles)
24.03.14
Saint Omer – Seninghem
25.03.14
Seninghem – Courset
26.03.14
Courset – Boulogne (fête de l’arrivée)

 


 

Samedi 15 Février 2014 : FÊTE des CATECHISTES de la MORINIE

A l'invitation du doyen, Laurent Boucly, des animatrices en pastorale catéchèse, Dominique Bailly et Béatrice Delpierre, les catéchistes du Doyenné étaient invités à se rassembler, et fêter ainsi, leur Saint patron, Saint Vaast, évangélisateur du Diocèse d'Arras.

80 catéchistes venant des cinq Paroisses du Doyenné (St Pierre sur l'Aa, St Jean Baptiste en pays Lumbrois, Notre Dame du Haut pays, Mère Teresa et St Benoit en Morinie) se retrouvèrent au centre paroissial de Lumbres.


 

 

 
© Site Web mis en ligne le 17 Octobre 2010.